En cas de sinistre auto

  • Garez votre véhicule et signalez l'accident (triangle, feux de détresse, gilet jaune...).
  • Sur autoroute ou sur toute route, invitez les passagers à se placer derrière les rambardes de sécurité. S'il y a des blessés, même légers, appelez les secours.
  • Relevez l'identité et les coordonnées des témoins éventuels.
  • Remplissez ensuite votre constat amiable avec les personnes concernées, même si un seul véhicule est endommagé :
    • Si l’on est blessé ou si le tiers conteste sa responsabilité : appelez la gendarmerie ou la police qui établira un procès-verbal et permettra ainsi de sauvegarder vos intérêts
    • À défaut d'intervention des services de l'ordre :
      • Veillez à compléter un constat amiable contradictoire (la partie constat (recto) doit être remplie et signée par les deux conducteurs, si possible sur les lieux mêmes de l'accident de la route)
      • S’il n’y a pas de constat : relevez toutes les informations sur le véhicule du tiers, notamment son numéro d'immatriculation
  • Alertez votre assureur la MATU : vous disposez d'un délai légal de 5 jours maximum à partir du moment où vous en avez eu connaissance .La déclaration de sinistre automobile s'effectue :
    • Soit en vous rendant directement chez votre assureur ;
    • Soit, éventuellement, par lettre recommandée.
    • Dans votre déclaration, vous devez indiquer le nom et le numéro du contrat d’assurance, préciser les date, lieu et circonstances de l’accident, le cas échéant, les noms et adresses des victimes et des témoins.
  • Les documents à fournir :
    • Le constat à l’amiable
    • Ou récépissé du Procès-verbal
    • Ou procès-verbal de la police ou de la gendarmerie.
    • En cas d’accident contre un véhicule immatriculé à l’étranger, une copie de la carte verte

En cas de vol de la voiture

  • Déclarez immédiatement le vol aux autorités locales de police ou de gendarmerie.
  • Si les papiers ont été volés avec le véhicule, il ne faut pas oublier de le préciser au moment du dépôt de plainte.
  • La MATU doit être informée du vol au plus tard dans les deux jours ouvrés. Elle peut refuser d’indemniser le vol, si ce délai n’est pas respecté et que cela lui cause un préjudice.
  • Il appartient à l’assuré de prouver que le véhicule a fait l’objet d’un vol ou d’une tentative de vol tel que défini au contrat.Toute omission ou fausse déclaration intentionnelle sur la nature, les circonstances et les conséquences d’un vol, est de nature à entraîner la déchéance de garantie donc à supprimer tout droit à indemnisation par la MATU.
  • Les justificatifs à fournir :
    • Un certificat de dépôt de plainte aux autorités de police ou de gendarmerie est exigé par la MATU.
    • En outre, pour procéder à l’indemnisation, la MATU peut demander à l’assuré de lui communiquer les différents documents concernant le véhicule (L’original de la carte grise, Le récépissé de vignette, L’original de l’attestation d’assurance ainsi que les jeux de clés).

En cas d’incendie

  • Déposez plainte auprès de la police ou la gendarmerie sous 24 heures.
  • Prévenez la MATU dans les 5 jours ouvrés.
  • Les documents à fournir :
    • Pour les personnes physiques : déclaration sur l’honneur écrite et signée par l’assuré précisant les circonstances du sinistre et attestant qu’aucun PV n’a été établi
    • Ou Pour les personnes morales : déclaration sur l’honneur relatant les circonstances du sinistre, écrite et cachetée
    • Ou Récépissé du Procès-Verbal
    • Ou Procès-Verbal.

En cas de bris de glaces

  • Déclarez votre bris de glace en nous contactant dans les 5 jours ouvrés. La MATU vous dirigera vers un centre bris de glace agréé proche de chez vous.
  • Si le remplacement est effectué par un garagiste, vous devez nous envoyer la déclaration de bris de glace avec la facture.

En cas de sinistre AT

  • A la survenance d’un sinistre « A.T », vous devez faire une déclaration auprès de la MATU.
  • la déclaration doit indiquer le nom, qualité et adresse de l’employeur le lieu précis, l’heure et la nature de l’accident, les circonstances dans lesquelles il s’est produit, les noms et adresses des témoins.
  • La déclaration doit être adressée à la mutuelle par lettre recommandée et elle doit être jointe par les pièces suivantes :
    • Certificat de constatation des blessures (original),
    • Déclaration des témoins,    
    • Un certificat visé par l’employeur attestant que l’accident est un Accident du Travail,        
    • Imprimé de relevé de salaire relatant en détail le salaire conventionnel sur la base duquel la cotisation a été payée.
    • N° PV ou récépissé du constat de police (s’il s’agit d’un accident du trajet).

N.B : Pour la prise en charge : Nous tenons à vous signaler qu’il vous appartient de vous assurer de l’étendu de la catégorie garantie avant de livrer la prise en charge à la victime.